La question suivante a été posée au Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (d’Arabie Saoudite) :

J’étais en voyage et j’ai oublié de payer la zakat al fitr. Le voyage était le 27/09/99 et jusqu’à maintenant nous ne l’avons pas payée.

Aussi, nous avons une usine et une exploitation dans lesquels il y a des ouvriers qui perçoivent un salaire.

Pouvons-nous verser la zakat pour eux ou bien doivent-ils la verser eux-mêmes ?

Il a répondu :

Premièrement, si une personne retarde la zakat al fitr de sont temps tout en s’en rappelant, elle a alors commis un péché.

Elle doit se repentir et s’en acquitter car c’est une adoration dont on n’est pas exempt lorsque son temps est terminé tout comme la prière.

Mais étant donné que la questionneuse a oublié de la verser, elle n’a pas de péché mais doit s’en acquitter.

Elle n’a pas de péché car la généralité des preuves indiquent que celui qui oubli est exempt de péché.

Et elle est obligée de s’en acquitter pour la raison que nous avons citée précédemment.

Deuxièmement : les ouvriers qui perçoivent un salaire en échange du travail qu’ils accomplissent dans l’usine et l’exploitation doivent verser eux-mêmes leur zakat al fitr car elle est à la base obligatoire pour eux.

Et c’est Allah qui accorde la réussite.

Et que la prière et le salut d’Allah soient sur notre Prophète ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

Fatwa n° 2867.

Membre : Abdullah Ibn Qa’oud, Membre : Abdullah Ibn Ghoudayan, Président : Abdul’Aziz Ibn Baz