La question suivante a été posée à Cheikh Al Othaymin, qu’Allah lui fasse miséricorde :

De nos jours, beaucoup de pauvres disent préférer recevoir la zakat al fitr en argent au lieu de la nourriture. Ils disent que cela leur est plus profitable.

Donc est-il permis de verser la zakat al fitr en argent ?

Il a répondu :

Nous sommes d’avis qu’il n’est pas permis de verser la zakat al fitr en argent, quelle que soit la situation. Elle doit plutôt être versée en nourriture.

Et s’il le souhaite, le pauvre peut vendre cette nourriture et profiter de l’argent de la vente.

Quant au donateur, il est obligatoire pour lui de la verser en nourriture.

Et il n’y a pas différence entre donner un des aliments qui était présent à l’époque du Prophète (صلى الله عليه و سلم) ou bien un des aliments présents de nos jours.

Et à notre époque, il est certainement plus profitable de donner du riz plutôt que du blé.

Car la préparation du riz ne demande pas d’effort ni de fatigue, car il n’y a pas besoin de le moudre, ni de le pétrir ou autre.

L’objectif est que cela soit profitable pour les pauvres.

Et il est rapporté dans l’authentique d’Al Boukhary, d’après Abou Sa’id Al Khoudry (رضي الله عنه) qui a dit :

« Nous avions pour habitude au temps du Prophète (صلى الله عليه و سلم) de la verser d’un sa’ de nourriture. Et notre nourriture était les dattes, l’orge, les raisins secs et le fromage. ».

Lorsque l’homme la donne en nourriture, il doit donc choisir la nourriture la plus profitable pour les pauvres, et cela diffère selon les époques.

Quant au fait de la verser en argent, en vêtements, en mobilier ou en ustensiles, ceci n’est pas valide et ne l’affranchit pas de son obligation d’après la parole du Prophète (صلى الله عليه و سلم) :

« Quiconque accomplit une œuvre que nous n’avons pas ordonnée, son œuvre sera rejetée. ».

La question suivante a été posée à Cheikh Al Othaymin, qu’Allah lui fasse miséricorde :

Est-il permis de verser la zakat al fitr en argent ?

Il a répondu :

Verser la zakat al fitr en argent n’est pas valide. Car le Prophète (صلى الله عليه و سلم) la prescrite comme étant un sa’ de dattes ou un sa’ d’orge.

Et Abou Sa’id Al Khoudry (رضي الله عنه) a dit :

« Nous avions pour habitude au temps du Prophète (صلى الله عليه و سلم) de la verser d’un sa’ de nourriture. Et notre nourriture était les dattes, l’orge, les raisins secs et le fromage. ».

Il n’est donc pas permis de verser autre que ce qu’a prescrit le Prophète (صلى الله عليه و سلم).

Et Ibn Abbas (رضي الله عنهما) a dit :

« Le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) a prescrit la Zakat Al Fitr, c’est une purification pour le jeûneur des paroles futiles et des propos obscènes et une nourriture pour les pauvres. ».

Dans les adorations, il n’est pas permis de dépasser les limites de la législation simplement par ce que l’on juge une chose de convenable.

Et le Prophète (صلى الله عليه و سلم) l’a prescrite comme étant une nourriture pour les pauvres et l’argent n’est pas de la nourriture.

L’argent sert à acheter ce dont on a besoin comme nourriture, boisson, vêtement ou autres.

Ensuite, la verser en argent mène à ce qu’elle soit dissimulée et qu’elle ne soit plus apparente.

Car l’homme porte son argent dans sa poche et s’il rencontre un pauvre, il lui donne.

Ainsi cette législation ne sera pas apparente et elle ne sera pas claire pour les gens de sa maison.

En la versant en argent, il peut aussi se tromper sur l’estimation de son montant et ainsi verser moins et ne pas s’affranchir de son obligation.

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) l’a prescrite en divers aliments de valeurs différentes, et si l’on devait prendre en compte la valeur, elle aurait été prescrite d’une seule sorte, ou d’une quantité qui équivaut à sa valeur dans les autres sortes.

Et Allah est plus Savant.

La question suivante a été posée à Cheikh Zayd Ibn Muhammad, qu’Allah le préserve, par une personne de Belgique :

Est-il permis de verser zakat al fitr en argent ?

Il a répondu :

Non car il est rapporté que zakat al fitr doit être versée en nourriture. L’argent était présent à l’époque du Prophète (صلى الله عليه و سلم), mais aucun de ses compagnons n’a versé la zakat en argent.

Et même si certains jurisconsultes ont dit cela, leur parole est rejetée car elle contredit la Sunna.

La Sunna est de la verser en nourriture présente dans le pays et non pas en argent.

La question suivante a été posée à Cheikh Al Othaymin, qu’Allah lui fasse miséricorde :

Que pensez-vous de la parole de l’Imam Malik, qu’Allah lui fasse miséricorde :

« la zakat al fitr ne doit être versée qu’en nourriture et non pas en argent. » ?

Il a répondu :

La parole de l’Imam Malik, qu’Allah lui fasse miséricorde :

« la zakat al fitr ne doit être versée qu’en nourriture et non pas en argent. »

est l’avis authentique et c’est l’avis de l’Imam Ahmad et Chafi’i et ce qui est prouvé par la Sunna.

Abdullah Ibn Omar (رضي الله عنهما) :

« Le Messager d’Allah (صلى الله عليه و سلم) a prescrit la Zakat Al Fitr (l’aumône de la rupture) du Ramadan : un sa’ de dattes ou un sa’ d’orge. ».

Abou Sa’id Al Khoudry (رضي الله عنه) a dit :

« Nous avions pour habitude au temps du Prophète (صلى الله عليه و سلم) de la verser d’un sa’ de nourriture. Et notre nourriture était les dattes, l’orge, les raisins secs et le fromage. ».

Et parce que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) la prescrite en divers aliments de valeurs différentes mais dans la même mesure.

Et si nous devions prendre en considération la valeur, la mesure aurait différé selon l’aliment.

De ce fait, verser la zakat al fitr autrement qu’en nourriture s’oppose à l’ordre du Prophète (صلى الله عليه و سلم) et à la pratique des compagnons (رضي الله عنهم), elle sera donc rejetée et non acceptée.

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit :

« Quiconque accomplit une œuvre que nous n’avons pas ordonnée, son œuvre sera rejetée. ».

La question suivante a été posée à Cheikh Al Othaymin, qu’Allah lui fasse miséricorde :

Dans certains pays, les gens sont contraints de verser la zakat al fitr en argent.

Quel est le jugement ?

Qu’Allah vous rétribue pour les musulmans de la meilleure rétribution.

Il a répondu :

Il m’apparait que si une personne est contrainte de verser la zakat al fitr en argent, alors elle doit la leur donner et ne pas s’opposer en désobéissant aux détenteurs du commandement.

Cependant, vis-à-vis d’Allah, il doit verser ce que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a ordonné.

Il doit donc donner un sa’ de nourriture.

Car imposer au gens de la verser en argent revient à leur imposer une chose qu’Allah n’a pas légiférée, ni le Prophète (صلى الله عليه و سلم).

De ce fait, tu dois accomplir ce dont tu as la conviction que c’est obligatoire pour toi.

Verses la donc en nourriture, donnes ce que tu es contraint de donner comme argent et ne t’opposes pas au détenteur du commandement en lui désobéissant.

La question suivante a été posée à Cheikh Salih Al Fawzan, qu’Allah le préserve :

Dans notre pays, la zakat al fitr est donnée en argent sous prétexte que les pauvres ne veulent pas de céréales ou autres.

Que doit-on faire ?

Il a répondu :

Cette affaire ne revient pas aux pauvres.

C’est une adoration qui doit être accomplie comme elle a été rapportée du Prophète (صلى الله عليه و سلم).

Et celui qui ne veut pas de nourriture n’est pas dans le besoin, donne-la donc à celui qui est dans le besoin qui prend la nourriture.