La question suivante a été posée à Cheikh Al Othaymin, qu’Allah lui fasse miséricorde :

est-il permis à un pauvre, à qui une personne souhaite verser sa zakat al fitr, de mandater une autre personne pour la récupérer auprès du donateur au moment où elle doit être versée ?

Il a répondu :

Ceci est permis.

C’est-à-dire qu’il est permis à celui qui veut verser sa zakat al fitr de dire au pauvre : mandate quelqu’un qui récupèrera la zakat pour toi au moment de son versement.

Puis quand vient le temps de son versement, un ou deux jours avant, elle sera remise à celui que le pauvre a mandaté pour la récupérer.