La question suivante a été posée à Cheikh Al Othaymin, qu’Allah lui fasse miséricorde :

Quel est le jugement de l’envoi de la zakat al fitr dans des pays lointains sous prétexte qu’il s’y trouve beaucoup de pauvres ?

Il a répondu :

Il n’y a pas de mal à ce qu’un homme envoie la zakat al fitr dans un autre pays que le sien en cas de nécessité, comme s’il n’y a pas de pauvres près de lui.

Mais en l’absence de nécessité, s’il trouve dans son pays des pauvres qui la reçoivent, alors ce n’est pas permis.