La question suivante a été posée à Cheikh Ibn Baz, qu’Allah lui fasse miséricorde :

Est-il permis de donner la zakat al fitr à l’imam de notre ville même s’il est dans une situation confortable et qu’il n’est pas pauvre ni nécessiteux ?

Il a répondu :

Allah a légiféré la zakat al fitr comme un soulagement pour les pauvres et les nécessiteux, c’est une nourriture pour les pauvres.

Donc si l’imam de la ville est dans une situation confortable et qu’il a ce qui lui suffit, alors il n’est pas valide de lui donner la zakat al fitr ou une autre zakat.

Mais si son salaire ne lui suffit pas, car il a beaucoup d’enfants ou pour une autre raison, alors il n’y a pas de mal à lui donner la zakat al fitr ou autre zakat.